Skip to main content

ACCUEIL - LEXT AVOCATS (Paris, Le Mans)

PAGE-ACCUEIL

  • SKY IS THE LIMIT

  • SKY IS THE LIMIT

  • SKY IS THE LIMIT

International

Les avocats de LEXT accompagnent leurs clients étrangers et français dans des projets "cross-borders". Leurs expériences professionnelles passées à l’étranger ou dans des cabinets internationaux leur ont permis d’acquérir une expérience importante en matière de grands projets internationaux et de contentieux transnationaux notamment en Afrique et dans les pays arabes, ainsi qu’en Europe et en Amérique du Nord (Etats-Unis d’Amérique et Canada).

LEXT est membre du réseau international de cabinets indépendants LEXLINKprésent sur tous les continents. LEXLINK regroupe des cabinets d'avocats spécialisés dans le droit des sociétés, les transactions internationales, le droit du travail, le contentieux d’affaires, l'arbitrage, la fiscalité et les questions patrimoniales.

Les membres du réseau LEXLINK sont unis par la même philosophie d’excellence alliant une expertise professionnelle reconnue et une parfaite compréhension des enjeux de la dimension culturelle des dossiers transnationaux.

Par ailleurs, LEXT collabore avec des partenaires de premier plan pour l’accompagnement stratégique des projets de nos clients en Afrique, Maghreb et Moyen-Orient, en particulier avec le cabinet d’affaires allemand Alexander & Partner, basé à Berlin.

Nos compétences

  • Digital et Web3

  • Propriété intellectuelle

  • Droit économique, distribution et concurrence

  • Fusions et acquisitions Capital investissement Droit des sociétés

  • Social

  • Pratique Allemagne

  • Pratique Afrique, Maghreb et Moyen-Orient

  • Médiation

Nos distinctions

CLASSEMENT LEGAL 500 - EDITION 2023

  • Tier 5 en Droit Européen, Concurrence et Distribution
  • Tier 4 en Propriété Intellectuelle (Marques, Dessins et Modèles et Droits d’auteur)

Lire les témoignages de nos clients

Actualité juridique - Presse et Publications - Vie du Cabinet

Prochains événements

Rottura brutale delle relazioni commerciali stabili...

Rottura brutale delle relazioni commerciali stabili secondo l’articolo L. 442-1, II, del Codice del commercio francese

L’ordinamento francese presenta una peculiarità in materia di recesso unilaterale dai contratti e/o relazioni commerciali. L’articolo L. 442-1, II, del Codice del commercio francese prevede infatti che la parte che intenda recedere da una relazione commerciale stabile è tenuta a rispettare un preavviso scritto che tenga conto della durata della relazione, secondo gli usi commerciali o gli accordi interprofessionali.

 

Leggi l'articolo...

Le bureau du Mans étoffe son équipe

Le bureau LEXT du Mans étoffe et structure son équipe "Propriété intellectuelle - Concurrence distribution" et "Technologie de l’information - données personnelles"  autour de Gaëlle Leroy, par la création de deux pôles distincts dédiés :

Clément Dupont est par ailleurs un interlocuteur privilégié des clients et fournisseurs du bureau LEXT du Mans, puisqu’il exerce également la fonction d’assistant administratif.

Nous leur souhaitons la bienvenue.


L’implication, la compétence et le sens du service, qu’ils ont su démontrer respectivement depuis leur arrivée au cabinet, de même que leur esprit d’équipe nous permettent de poursuivre notre développement en accord avec nos standards de qualité élevés et nos valeurs de réactivité, de pragmatisme et de créativité.

 

 

LEXT (bureau de Rennes) recherche un(e) collaborateur(ice)

Avocat droit économique, concurrence distribution – Propriété intellectuelle 2-5 ans – Conseil et contentieux

Poste basé à Rennes

Le département droit économique, concurrence, distribution, propriété intellectuelle, technologies de l’information du cabinet LEXT recrute pour son bureau de Rennes un(e) avocat(e).

Vous serez amené à collaborer avec l’associé en charge du département pour assister les clients dans des domaines juridiques variés du droit économique, de la concurrence de la distribution et de la propriété intellectuelle (y compris en matière de TIC et brevets), tant en contentieux qu’en conseil.

Vous interviendrez directement auprès des clients avec un maximum d’autonomie.

Cabinet à taille humaine créé en 2013, LEXT est organisé par pôle de compétences et a une pratique réputée en matière de distribution, concurrence et propriété intellectuelle. Le cabinet pratique un management collaboratif et implique ses collaborateurs dans sa stratégie d’entreprise.

Contrat de collaboration libérale – rétrocession en fonction de l’expérience et du profil.

Adressez vos candidatures auprès de Pierre-Lucas THIRION : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LEXT publie un nouvel article en droit économique dans la revue Lamy de la Concurrence

Gaëlle Leroy et Sylvain Beaumont, associés au sein du Pôle droit économique du cabinet LEXT sont les auteurs d’un article intitulé « Un retour bienvenu à une plus stricte orthodoxie juridique dans le fardeau probatoire du « rapport de soumission » exigé pour l’application du déséquilibre significatif » publié dans la Revue Lamy de la Concurrence, n°91, Février 2020.

Flavio Di Benedetto, avocat collaborateur, rejoint le bureau de Paris

Le pôle droit économique du cabinet LEXT s’étoffe avec l’arrivée de Flavio Di Benedetto qui rejoint le bureau de Paris en qualité de collaborateur. Flavio qui a débuté sa carrière au sein du cabinet LMBE avant de rejoindre le cabinet GOUACHE collaborera aux cotés de Sylvain Beaumont. Flavio sera plus particulièrement en charge d’animer le Desk Italie au sein du cabinet LEXT.

LEXT publie un nouvel article en droit économique dans la revue Lamy de la Concurrence

Kim Querleux et Sylvain Beaumont, avocats exerçant au sein du Pôle droit économique du cabinet LEXT sont les auteurs d’un article intitulé « Nature contractuelle ou délictuelle de la responsabilité encourue au titre de la rupture brutale de relations commerciales établies : un rendez-vous manqué devant la Cour de cassation » publié dans la Revue Lamy de la Concurrence, n°86, Septembre 2019.

Principales dispositions de l’ordonnance n°2019-359 du 24 avril 2019 (Code de Commerce)

PRESENTATION SYNTHETIQUE DES PRINCIPALES DISPOSITIONS DE L’ORDONNANCE N°2019-359 DU 24 AVRIL 2019 PORTANT REFONTE DU TITRE IV DU LIVRE IV DU CODE DE COMMERCE RELATIF A LA TRANSPARENCE, AUX PRATIQUES RESTRICTIVES DE CONCURRENCE ET AUTRES PRATIQUES PROHIBEES (JORF, 25 AVRIL 2019).

Cette ordonnance comporte 6 articles : les articles 1 à 3 ont pour objet de réformer les dispositions du titre IV du livre IV du Code de commerce, l’article 4 concerne les dispositions applicables à l’Outre-mer tandis que l’article 5 prévoit précise que les articles 1 à 3 sont d’application immédiate pour tous les contrats ou avenants conclus postérieurement à l’entrée en vigueur de l’ordonnance, soit le 25 avril 2019.

[...]

Lire l'intégralité de la newsletter

 

Edition 2018 "The Legal 500" - LEXT classé Tier 4 en Droit européen, Concurrence et Distribution

LEXT vient d'être classé par "The Legal 500" édition 2018 dans la rubrique Droit européen, Concurrence et Distribution.

Classé dans le Tier 4 des cabinets européens 2018 dans la catégorie EU, COMPETITION AND DISTRIBUTION, les commentaires faits sur le cabinet LEXT par Legal 500 sont élogieux. Ils sont une belle récompense du travail mené depuis bientôt 5 ans par l'ensemble des membres du cabinet auprès de ses clients, et de sa manière d'exercer avec pragmatisme et engagement :

Lext Avocats is "a high quality firm with a very responsive team" which "provides advice expected from the best international firms with the flexibility of a boutique. The group has a strong track record in handling disputes arising from the abrupt termination of commercial relationships and other issues surrounding distribution contracts."

Consulter le site internet The Legal 500.

LEXT prend part à la refonte du Lamy Droit Economique 2018

Le cabinet LEXT prend part à la refonte du Lamy Droit Economique 2018. Gaëlle Leroy, Cécile Maugère, Kim Querleux et Sylvain Beaumont, avocats au sein du cabinet LEXT, sont heureux d'avoir participé à l'équipe de rédaction qui s'est attelée à la refonte en profondeur de l'encyclopédie juridique Lamy Droit Economique 2018.

Cette nouvelle édition sera disponible à partir du mois d'avril.

Lire l'article

Déséquilibre significatif - Revue Lamy Droit des Affaires

Gaëlle Leroy et Sylvain Beaumont, associés au sein du Pôle Droit Economique du Cabinet LEXT, sont les auteurs d’un article intitulé « Le déséquilibre significatif permet un contrôle judiciaire du prix convenu entre les parties » paru dans la Revue Lamy Droit des affaires n°125, avril 2017.

Vos Conditions générales de vente sont-elles à jour de la dernière réglementation ?

L'arrêté du 18 décembre 2014 pris en application de la Loi Hamon du 17 mars 2014 est entré en vigueur le 1er mars 2015. Cet arrêté dresse la liste des informations à mentionner dans les Conditions générales de vente à destination des consommateurs en matière de garantie légale.

Désormais, les Conditions générales de vente des contrats de consommation doivent comporter :

  • les nom et adresse du vendeur garant de la conformité des biens au contrat, permettant au consommateur de formuler une demande au titre de la garantie légale de conformité prévue aux articles L.211-4 et suivants du Code de la consommation ou de la garantie des défauts de la chose vendue au sens des article 1641 et suivants du Code civil ;
  • la mention selon laquelle le vendeur est tenu des défauts de conformité des biens au contrat et des défauts cachés de la chose vendue.

En outre, les Conditions générales de vente des contrats de consommation font figurer dans un encadré les mentions selon lesquelles, lorsqu'il agit en garantie légale de conformité, le consommateur :

  • bénéficie d'un délai de deux ans à compter de la délivrance du bien pour agir ;
  • peut choisir entre la réparation ou le remplacement du bien, sous réserve des conditions de coût prévues par l'article L.211-9 du Code de la consommation ;
  • est dispensé de rapporter la preuve de l'existence du défaut de conformité du bien durant les six mois suivant la délivrance du bien. Ce délai est porté à vingt-quatre mois à compter du 18 mars 2016, sauf pour les biens d'occasion.

Ce même encadré rappelle que la garantie légale de conformité s'applique indépendamment de la garantie commerciale éventuellement consentie.

Il rappelle, enfin, que le consommateur peut décider de mettre en oeuvre la garantie contre les défauts cachés de la chose vendue au sens de l'article 1641 du Code civil et que dans cette hypothèse, il peut choisir entre la résolution de la vente ou une réduction du prix de vente conformément à l'article 1644 du Code civil.

Pour toute question, ou pour mettre à jour vos Conditions générales à destination des consommateurs, l'équipe LEXT se tient à votre disposition.

Gaëlle Leroy, Pierre-Lucas Thirion, Anne Bourdu.